Refuge et gorges de la Carança

24-10-2005

Christiane, J. Paul.

Dénivelée : 945m

Total : 8H20 (montée 4H40)

Beau temps.

Carte IGN TOP25 - 2250ET

Traversée d'une passerelle suspendue.

Durant les vacances de Toussaint, nous faisons un périple dans les Pyrénées Orientales en camping-car. C'est à cette occasion, que nous nous retrouvons à Thuès entre Valls, et que nous découvrons cette balade qui se déroule dans un site particulièrement original...

- 8h53 – 885m Départ du parking de Thuès entre Valls, qui se trouve au départ des gorges de la Carança (payant 2€).

- Nous entrons dans la gorge en passant sous le pont du « train jaune », franchissant aussitôt un petit tunnel taillé dans la roche.

Départ par un petit tunnel taillé dans la roche.Départ par un petit tunnel taillé dans la roche.

- Le chemin, lui aussi taillé dans la roche, suit le torrent. Nous trouvons du Séneçon du Cap, des Campanules à feuilles rondes et des Scabieuses.

- 9h05 – 920m Nous laissons face à nous la variante « balcons de la Têt par corniche » et prenons à droite la direction des « passerelles par corniche » en franchissant le pont.

- 9H15 – 960m Le chemin s’élève rapidement, et nous dominons la gorge, repérant en contrebas, sur l’autre versant, le sentier variante.

- 9H23 – 1000m Nous prenons à gauche « passerelles par corniche », puis, immédiatement, on laisse « Donna » à droite pour continuer à l’horizontale.

- 9H30 On passe devant le débouché d’une conduite forcée.

- Nous passons maintenant sur un formidable chemin en corniche, taillé dans la falaise. Le site est impressionnant, à déconseiller à ceux qui ont le vertige, mais il est équipé d’un câble qui sécurise vraiment l’itinéraire.

Passage en corniche.Passage en corniche.Passage en corniche.

- 9H47 Nouvelle galerie de conduite forcée.

- 9H51 Nous passons sur une petite passerelle.

- 9H57 Troisième tunnel de conduite forcée, d’où nous percevons un grondement sourd…

- 10h00 Nous franchissons une échelle pour accéder à une passerelle métallique fixée à flanc de paroi, pour rejoindre une prise d’eau. Nous continuons rive gauche.

Première échelle.Passerelle métallique fixée à flanc de paroi.

- 10H07 – 1025m Nous grimpons à une échelle pour accéder à une passerelle suspendue que l’on traverse. Les mouvements d’oscillation de la passerelle surprennent un peu, mais les câbles latéraux permettent de garder l’équilibre…

Echelle d'accès à la première passerelle suspendue...Accès à la première passerelle suspendue...Traversée de la première passerelle suspendue...

- 10H11 Nous retrouvons le sentier de la variante qui nous rejoint par la gauche. Nous poursuivons en direction du refuge « Ras de la Carança ».

- 10H15 – 1120m Encore une passerelle…

- 10H17 Voici à nouveau une échelle pour accéder à un cheminement métallique  à flanc de paroi, aboutissant à une nouvelle passerelle suspendue…

Cheminement métallique  à flanc de paroiAccès à une nouvelle passerelle suspendue...Traversée de la nouvelle passerelle suspendue...

- 10H30 Sur une centaine de mètres, nous empruntons un cheminement métallique qui surplombe le torrent.

- 10H35 L’itinéraire franchit quelques gros blocs avant de redevenir sentier (1050m).

- 10H41 Troisième passerelle suspendue…

- 10H45 Petit pont métallique.

- 10H58 Quatrième passerelle suspendue, toujours aussi souple… Cet itinéraire exceptionnel nous enchante. Nous trouvons du Géranium Herbe à Robert.

- 11H10 – 1175m Le chemin s’élargit de façon étonnante, quand on sait d’où l’on arrive…

- 11H12 Voici un pont en pierres appareillées, suivi d’un large chemin bâti !

Pont en pierres appareillées

- 11h22 – 1220m Nous passons devant une cabane en ruines.

- 11h30 – 1260m Voici encore une échelle pour accéder à un chemin métallique à flanc de falaise sur une cinquantaine de mètres.

- 11h40 – 1320m On laisse le chemin bâti en face (croix jaune) pour monter légèrement sur la droite (trait jaune) avant de se rapprocher à nouveau du torrent qui descend en cascades.

- 11H45 – 1310m Nous passons devant un gros cairn et poursuivons sur le superbe chemin bâti.

Chemin bâti.Chemin bâti.

- 12H35 – 1600m Nous sortons un peu de la forêt pour franchir une zone d’éboulis.

- 12H49 – 1685m Et en plus, ça commence à monter raide !

- 12H55 – 1705m Nous atteignons un cairn surmonté d’un panneau qui nous annonce 40 minutes pour le refuge… Nous faisons une pause pour manger au milieu des Crocus, tout en nous émerveillant des couleurs d'automne qui parent la montagne.

Les couleurs d'automne et le cairn surmonté d'un panneau.

- 12H10 C’est reparti en direction du refuge...

- 13H40 – 1825m Une source est indiquée sur la droite.

- 13h42 – 1830m Nous voici au refuge Ras de la Carança. Très propre, il est ouvert et comprend une salle à manger avec poêle au rez-de-chaussée, et un dortoir à l’étage. Très belle vue au Sud.

Refuge Ras de la Carança.

Nous sommes sur le GR, et on peut rejoindre Planès (6H30) par le col de Mitja (1H50) et le refuge de l’Orri (3h50). A proximité du refuge, se trouve un très bel abri en pierres qui paraît être encore utilisé par les bergers.

Abri en pierres.Abri en pierres.

- Nous redescendons par le même itinéraire, apercevant un percnoptère qui survole les crêtes environnantes.

- 15H25 Cabane en ruines.

- 15H38 Première (ou dernière) passerelle suspendue.

Traversée d'une passerelle suspendue.Traversée d'une passerelle suspendue.

- 16H49 Après avoir franchi toutes les passerelles et les corniches de l’aller, nous laissons l’itinéraire de l’aller descendre sur la droite pour prendre en face « Parc auto par chambre d’eau » (Balcons de la Têt). Le chemin, toujours taillé à flanc de falaise domine vertigineusement la gorge et le parking où nous sommes stationnés.

Le chemin taillé à flanc de falaise.Le chemin taillé à flanc de falaise.

- 16H57 Devant la prise d’eau, on descend sur la droite (panneau « Parc auto de la Carança »).

- Nous franchissons un petit pont sur la voie ferrée et retrouvons notre camping-car à 17H15.

Nous retrouvons notre camping-car...

Randonnées